Le Programme commun est un programme apartisan, consensuel et transitoire. Il sera écrit par les citoyens et la société civile et vise à récupérer notre souveraineté. Ainsi, nous pourrons mettre nous-mêmes en place les mesures que nous jugeons nécessaires et nous aurons l’opportunité de changer démocratiquement nos institutions.

Face à une situation de crise, à un système défaillant et à un actuel pouvoir illégitime et autoritaire, nous nous devons de surmonter nos désaccords et de trouver les points qui font consensus.

Ce « Programme commun » sera écrit démocratiquement et sans idéologie politique imposée. Une fois le nouveau gouvernement constitué, les sujets n'ayant pas fait consensus seront débattus puis tranchés par référendums.

Compte tenu de la défiance généralisée de la population envers les partis politiques, il est primordial d'être totalement indépendant des partis et de ne pas en former un nouveau. De plus, il n'est pas nécessaire d'être rattaché à un parti pour se présenter aux élections.

Les politiciens ne sont pas à la hauteur de la crise sociale, écologique et démocratique. Les citoyens ne sont ni écoutés ni respectés et ils n'ont aucun pouvoir de décision.

La destruction de nos libertés, de nos acquis sociaux (hérités en partie du Conseil National de la Résistance) et la vente massive des biens publics nous imposent de réagir et de prendre les choses en main.

La convergence des luttes, des alternatives et des citoyens n'est pas une fusion mais une alliance temporaire vers un objectif commun au travers d'une ou plusieurs stratégies complémentaires. Un objectif commun intermédiaire, ambitieux et tactique consiste à prendre le contrôle de l’État comme outil de transition pour atteindre démocratiquement nos objectifs respectifs.

Cette initiative émane de plusieurs personnes n'appartenant à aucun parti politique et n'ayant aucune ambition politique personnelle et aucun intérêt financier dans cette démarche. La volonté commune est de rendre à chacun le pouvoir de décider dans quel monde il souhaite vivre. Il n'y a pas de volonté de créer un parti politique et ce projet restera indépendant de toute organisation. Il ne reçoit aucun financement. Dès maintenant, la direction qu'il prendra nous appartient à tous.

 

En savoir plus: la Stratégie

Participez à l'écriture du programme